Escapade à Maastricht et Valkenburg

Ce week-end, l’association qui prend en charge les événements pour les étudiants Erasmus proposait un week-end à Maastricht et Valkenburg, au sud des Pays-Bas. A la fois une bonne manière de découvrir un peu mieux le pays et de rencontrer d’autres gens, j’ai décidé d’y participer sans hésiter.

Je profite de cette introduction pour vous inviter à rejoindre la page Facebook que j’ai créée pour le blog, si vous voulez vous tenir au courant de la publication de nouveaux articles : c’est par ici !

L'ancien et le moderne
A Maastricht : l’ancien et le moderne

Départ d’Amsterdam  en bus, vendredi en fin d’après-midi. Je retrouve une amie qui habite dans le même bâtiment que moi et que j’avais donc déjà eu l’occasion de rencontrer, ouf je connais au moins une personne ! J’en rencontrerai en fait bien d’autres durant ce week-end mais au moins je n’arrive pas en territoire 100% inconnu. Le trajet en bus dure environ 3 heures, ce qui laisse le temps de discuter avec les personnes assises aux alentours, c’est un peu fatigant au début de parler anglais en permanence mais finalement je m’y habitue au cours du week-end.

Arrivés à Maastricht dans la soirée, nous posons nos affaires à l’auberge de jeunesse Stayokay. Bref arrêt puisque nous repartons dans la foulée pour notre premier repas dans un bar du centre-ville. « Ah oui c’est vrai, ici il faut payer pour pouvoir boire de l’eau à table ». Durant notre marche en direction du centre-ville, nous longeons un canal puis, arrivés en ville, nous ne passons pas inaperçus : un grand groupe international qui marche les yeux en l’air en admirant les maisons. Après le repas, c’est l’heure des festivités, découverte de la vie nocturne de Maastricht.

Après une bonne soirée, c’est l’heure d’une courte nuit de sommeil. En effet lorsqu’on part seulement un week-end à la découverte d’une destination, les nuits se font courtes pour avoir le temps de profiter des journées. Au programme : visite libre de Maastricht. La ville me plaît beaucoup, loin de l’agitation d’Amsterdam, c’est très joli et l’ambiance est plutôt sympa. Librairie dans une ancienne église, tour, les meilleures glaces de Maastricht, le canal, la place principale, les anciens remparts… regardez plutôt les photos qui seront plus parlantes !

Maastricht canal
Promenade au bord du grand canal
Fromage Maastricht
Fromage, vélo… tellement typique !
mairie maastricht
La mairie de Maastricht
eglise maastricht
Une église de Maastricht

DSCN4811

DSCN4812

librairie église maastricht
Libraire dans une ancienne église à Maastricht
librairie eglise maastricht
On peut également y manger…

DSCN4832

eglise librairie maastrichit
Toujours la même, vue de l’extérieur
Sint-Janskerk
Tour de l’église Sint-Janskerk
place principale maastricht
Au coeur de Maastricht


DSCN4847

DSCN4856

remparts maastricht
Vieux remparts de la ville

DSCN4860

Ancienne porte de Maastricht
Ancienne porte de Maastricht

DSCN4864

luna rossa maastrichit
Luna Rossa, prétendument le meilleur glacier de la ville

Départ en fin d’après-midi pour Epen, où nous rejoignons notre gîte pour la soirée. Le programme initial était barbecue et feu de camp, malheureusement la pluie ne nous a pas permis de le mettre en application. Le temps ne permet vraiment pas d’explorer les alentours non plus. Ce sera donc barbecue préparé sous une tonnelle et mangé à l’intérieur, suivi d’une soirée tous ensemble dans la salle commune du gîte.

Encore un réveil très matinal dimanche matin (beaucoup trop par rapport au temps dont nous avons besoin pour nous préparer, avons nous conclu), et c’est reparti en bus direction Valkenburg. Internet me dit que le nom français de cette ville est Fauquemont-sur-Gueule. C’est un petit village dominé par les ruines d’un château qui fut construit entre le XIIe et le XIVe siècle.

Vieille porte de la ville
Vieille porte de la ville

valkenburg

Ruine du château de Valkenburg
Ruine du château de Valkenburg

A midi, nous mangeons dans une grotte de la ville (impossible à photographier par contre, ça ne donne rien), pour prendre ensuite le télésiège. Eh oui, les Pays-Bas ne le sont pas totalement ! Bon, la montée reste relativement courte cela dit. Au programme là-haut : luge sur piste ! Bon, amateurs de sensations extrêmes on repassera, mais c’est une activité vraiment chouette à faire. Au dessus des pistes, nous montons sur la tour qui permet de voir les alentours et même, au loin, la Belgique et l’Allemagne. Bien sûr la délimitation est impossible à voir mais nous savons que les deux pays en question sont très proches.

Tour surplombant Valkenburg
Tour surplombant Valkenburg
Vue depuis la tour de Valkenburg
Vue depuis la tour de Valkenburg
La piste de luge
La piste de luge

Et c’est ainsi que sur le chemin du retour… j’ai pu mettre les pieds en Belgique, au Pays-Bas et en Allemagne sans bouger. En effet, nous nous sommes rendus au point culminant du pays, qui se trouve juste à côté du « Drielandenpunt », autrement dit « point des trois pays ». Ceux qui avaient les plus grands pieds dans notre groupe ont même pu avoir un même pied dans les trois pays !

Drielandenpunt
Drielandenpunt, et mes Vans trouées
Le point culminant des Pays-Bas
Le point culminant des Pays-Bas

Finalement, c’est l’heure du retour à Amsterdam. C’est l’avantage quand on habite dans une telle ville : on n’est même pas triste de rentrer de week-end car il y a encore tellement de choses à voir et à faire par ici !

Carine

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s