Am-ster-dam, pique et pique et colegram

Ca y est, l’Erasmus à Amsterdam, ça commence ! Retour sur les quelques jours déjà passés ici ! Pardon pour ce titre, mais je ne pouvais pas garder ce jeu de mot pour moi 😉

Vondelpark - photo prise lors de mon premier voyage à Amsterdam, mai 2014
Vondelpark – photo prise lors de mon premier voyage à Amsterdam, mai 2014

Après une nuit de sommeil salutaire à l’auberge de jeunesse, je reprends mes (lourds) sacs dès le lundi matin pour aller récupérer mes clés auprès du service de location. Je réussis ensuite à me perdre sur ma route direction mon logement ! Il faut dire qu’on m’a donné des informations erronées; bref, chargée de toutes mes affaires, cette matinée (qui a duré jusqu’à 14 heures en réalité) n’était pas une partie de plaisir, mais j’arrive enfin à mon logement. Il est composé de deux chambres, ainsi qu’une cuisine et une salle de bain communes. J’habite désormais dans le Sud d’Amsterdam (plus précisement dans le quartier Hoofddorppleinbuurt pour ceux qui connaissent) pour les cinq prochains mois, au onzième étage d’un grand immeuble qui surplombe un canal !

Dès les premiers jours, je nourris le cliché néerlandais : j’achète un vélo, qui sera le meilleur moyen pour moi de me déplacer à travers la ville. C’est LE moyen de locomotion ici, et sur la route le vélo est roi ! Bon, moi j’ai encore un peu de mal avec ce système de rétropédalage et le passage des voitures qui te frôlent, mais je vais m’habituer ! Et puis il faut avouer que c’est bien pratique : surtout que la ville est quasiment plate (heureusement pour la non-sportive qui est en moi héhé).

maisons-amsterdam
Maisons typique d’Amsterdam

J’acquiers également une carte de transports non sans encombre : je ne peux pas prendre le forfait mensuel que j’avais repéré puisqu’il faut ouvrir un compte aux Pays-Bas pour cela – ce que je ne ferais pas pour un semestre. La dame qui s’occupe de moi au guichet me propose une formule que je n’avais pas trouvée seule et qui consiste en un paiement par kilomètre : déjà plus raisonnable que le trajet unique à 2€90 ! Bref, me voilà armée pour mes déplacements. Porte à porte, aller à l’université (qui est en centre ville) me prend une demi-heure en vélo, ce qui reste très raisonnable quand le temps le permet. De plus, le chemin que j’emprunte traverse tout le Vondelpark : on a vu pire !

Thomas me rejoint à Amsterdam avant nos rentrées respectives. Ayant déjà visité la ville ensemble en mai 2014, nous laissons d’autres potentielles sorties culturelles à plus tard et vivons tranquillement tandis que je prends mes marques dans la ville. Se promener, faire du vélo à deux, glander au Vondelpark, aller boire des verres et regarder passer les innombrables péniches en faisant coucou à leurs propriétaires :  voilà qui résumerait plutôt bien nos premières journées !

péniche colorée amsterdam

Maintenant, les cours ont commencé, mais mes semaines sont plutôt tranquilles : seulement 7 heures de cours pour la première partie du semestre, ce qui me laisse beaucoup de temps pour découvrir la ville – et plus tard, normalement, ses environs ! Malheureusement les jours qui viennent de passer ont été assez pluvieux, vivement une accalmie que je puisse sortir appareil photo en main !

Je vous laisse sur ces quelques premières photos :

Westerkerk
Westerkerk

fenetre amsterdam

canal amsterdam

maison verte amsterdam

amsterdam

A bientôt pour un prochain article plus détaillé,

Carine

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

6 réflexions sur “Am-ster-dam, pique et pique et colegram

  1. Très sympa cet article 😀 j’ai visité Amsterdam pendant une journée en 2014 également et j’avais adoré la ville (même si je me suis perdue comme un cornichon). Du coup j’ai hâte d’y retourner, je ne sais pas quand mais j’y retournerai !

    Et tes cours sont en quelle langue du coup ? en anglais ?

    J'aime

    • Bonne idée, à mettre sur ta liste, une journée ne suffit pas ! Pourquoi pas en hiver ? J’ai hâte de voir l’hiver ici personnellement même si je crains un peu les températures !
      Mes cours sont en anglais oui, sauf un que j’ai pris en français puisque la thématique m’intéressait. Mais je ne parle pas du tout néerlandais malheureusement, je vais tenter d’apprendre les bases !

      J'aime

  2. Welkom, bienvenue !
    Le temps pourri, la pluie tout ça, on finit par regarder ça de manière philosophique : la plupart des gouttes tombent à côtés de nous !
    Pour le vélo, ce ne sont pas les voitures qui bougent le plus dangereux, mais celles qui sont garées : une personne qui ouvre sa portière sans regarder au mauvais moment… l’expérience parle.
    Bref, profite bien de la ville, il y a tellement de choses à voir. Il y a La Haye aussi à visiter, qui est très bien (avis non objectif, c’est là que j’habite).

    J'aime

    • Ouille, sympathique expérience, je vais me méfier des portières maintenant :-p et il vaut mieux prendre le temps avec une telle philosophie c’est sûr, et se précipiter dehors lors des éclaircies! En ce qui concerne la ville, j’étais déjà venue une courte fois mais je sens que j’aurais assez à voir pour mon semestre (et même beaucoup plus!), je m’y plais bien en tout cas; et sinon je vais essayer de prendre le temps de venir à La Haye justement : tant que je suis dans le coin, autant voir du pays ! 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s